Assurer un avenir durable

La prévisibilité est une bonne chose. Parce que nous voulons pouvoir compter sur le cabillaud de Norvège pendant les prochaines années, nous avons introduit un cadre novateur pour contrôler notre industrie. Ce cadre permet de créer de la valeur grâce à l'exploitation durable de nos ressources et de nos produits, pendant que les organisations locales appliquent résolument nos orientations.

Toutes les pêches sont contrôlées - dans les eaux glacées et limpides de Norvège comme à l'étranger - pour garantir un cabillaud de la meilleure qualité. Les exportations sont également réglementées, ce qui explique pourquoi le gouvernement norvégien et les instances locales travaillent en collaboration avec l'Union européenne et d'autres coopératives internationales pour établir les grandes orientations.

La réglementation des produits de la mer

Le processus de prise de décision s'appuie sur un grand nombre d'associations, de syndicats et d'autorités, depuis les organisations environnementales au Parlement sami de Norvège.

  • Les associations de pêcheurs
  • Les industries de la pêche
  • Les syndicats
  • Le Parlement sami
  • Les autorités locales
  • D'autres parties prenantes concernées comme les organisations environnementales

Le Ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche

Le ministère prépare et met en œuvre les lois et réglementations relatives à la pêche, l'industrie aquacole, la sécurité alimentaire des produits de la mer et le transport maritime. Il coordonne la gestion des ressources, les flottes de pêche, les licences et l'accès aux pêcheries et à l'aquaculture.

Les principales fonctions du ministère concernent les négociations des quotas, les accords internationaux de pêche et les réglementations nationales pour la pêche. Il est également en charge des politiques et de la gestion de l'aquaculture, du respect de l'environnement dans l'industrie aquacole, y compris la santé et le bien-être des poissons, ainsi que des règles d'attribution des licences.

1946, an illustration of Norway

La Norvège a été le premier pays à établir un ministère de la Pêche.

Organizational chart

Quatre départements : Pêche et aquaculture ; Produits de la mer ; Gestion côtière et environnement marin ; Recherche, gestion et administration.

ICES. Directorate of Fisheries. Norwegian Food Safety Authority

Consulte diverses institutions comme la Direction norvégienne de la Pêche, l'Autorité norvégienne de sécurité alimentaire et le CIEM.

La Direction de la pêche

La Direction de la pêche agit en tant qu'agence exécutive pour le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche.

Elle est chargée de veiller au respect des réglementations. Pour cela, elle établit des critères de participation aux pêches et définit les réglementations techniques, la taille des prises et les prises accessoires et les réglementations sur la durée des pêches.

La Direction de la pêche a également la responsabilité globale de l'application de la Loi sur l'aquaculture, ainsi que la responsabilité exécutive du suivi des objectifs politiques relatifs à l'aquaculture.

1900

Établie en 1900

500

Plus de 500 salariés

Organizational chart

Trois domaines principaux d'intervention : gestion des ressources, aquaculture et littoral, statistiques.

La Commission mixte russo-norvégienne de la pêche

La Commission mixte russo-norvégienne de la pêche est une commission de gestion bilatérale qui fixe et divise les quotas pour les principaux stocks de poissons partagés de la mer de Barents et de la mer de Norvège. Ce sont des stocks de cabillaud, églefin, capelan et flétan noir. Ces quotas sont établis sur les conseils du CIEM.

1976

La coopération russo-norvégienne pour la recherche marine remonte au début du 20ème siècle ; la commission formelle a tenu sa première session en 1976.

Two men holding a fish

L'objectif de la commission est l'exploitation durable et à long terme des ressources partagées.

Infographic: Groups of people linked together

Organisée en groupes de travail spécialisés en mesures techniques, suivi électronique et analyse des stocks. Sessions annuelles.

La Commission des pêches de l'Atlantique du nord-est (CPANE)

La CPANE est l'organisation de gestion pour l'Atlantique du nord-est. Son objectif est de garantir la préservation à long terme et l'exploitation optimale des ressources halieutiques dans sa zone, offrant des bénéfices sociaux, environnementaux et économiques durables.

1982

Entrée en vigueur au mois de novembre 1982.

Flags: Norway, Iceland, EU, Denmark and Russia

Les parties contractantes sont le Danemark (pour les îles Féroé et le Groenland), l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et la Fédération de Russie.

ICES logo

La CPANE bénéficie des conseils scientifiques du CIEM.

L'Organisation des pêches de l'Atlantique du nord-ouest (OPANO)

L'OPANO est une instance intergouvernementale pour les sciences et la gestion des pêches qui contribue à la gestion rationnelle et à la préservation des ressources halieutiques. Le conseil scientifique de l'OPANO a un rôle consultatif auprès de la Commission des pêches, qui établit chaque année les réglementations - comme les quotas par exemple - pour la zone dont elle s'occupe.

1979

Fondée en 1979 pour succéder à la Commission internationale des pêches de l'Atlantique du nord-ouest (CIPAN).

Infographic fish in different sizes

Concerne la plupart des ressources halieutiques de l'Atlantique du nord-ouest, à l'exception du saumon, du thon, des baleines et des espèces sédentaires.

World map with dots showing member states of NAFO

12 États membres d'Amérique du Nord, Europe, Asie et Caraïbes. Quatre de ces États sont situés en bordure de la zone de la convention de l'OPANO.

La chaîne de la réglementation

La chaîne de la réglementation est suivie pour garantir que tous les aspects de la pêche au cabillaud sont traités et gérés avec soin. 

The regulatory chain

Research and capture statistics
ICES quota recommendations
Quota negotiations with relevant states
Contribution to The Advisory Board for Fisheries Regulations
Proposals from the Directorate of Fisheries and the meeting regarding regulations to the Ministry
Meeting regarding regulations
Ministry of Trade, Industry and Fisheries
Regulations adjustments
Experiences during the year

La chaîne n'a ni début ni fin mais se présente plutôt comme un processus continu. Le délai de la chaîne de réglementation est approximativement d'une année calendaire.