Délicieusement bon pour vous

Le cabillaud est apprécié dans le monde entier et constitue un apport sain à votre menu. C'est un poisson extrêmement maigre, avec une teneur en matières grasses généralement inférieure à 3 % et quasiment aucun glucide d'aucune sorte. En fait, 96 % des calories présentes dans une portion de cabillaud proviennent des protéines.

Le cabillaud de Norvège a nourri les tout premiers Norvégiens, leur permettant de survivre aux hivers rigoureux. Aujourd'hui, nous partageons ce poisson blanc savoureux avec le reste du monde.

Qu'est-ce qui rend le cabillaud de Norvège si bon ?

The National Council for Nutrition's Report
La composition de notre régime alimentaire peut affecter plusieurs facteurs de risque importants dans le développement des maladies cardiovasculaires, comme le taux de cholestérol dans le sang, la pression artérielle et la capacité du sang à former des caillots. Adopter un régime alimentaire en phase avec les préconisations de la Direction norvégienne de la santé permet de réduire le nombre de maladies cardiovasculaires.

The National Council for Nutrition's Report

“Developments in the Norwegian Diet 2010”

Informations nutritionnelles

Valeur nutritionnelle pour 100 g (sans arêtes) de cod

Énergie 315 kJ
75 kcal
Protéines 17 g
Matières grasses
dont
- Gras saturé 0.7 g
- Graisse monoinsaturée 0.08 g
- Graisses polyinsaturées 0.28 g
dont
- Oméga 3 (n-3) 0.24 g
- Oméga 6 (n-6) 0.02 g
 
Cholestérol 0 mg
 
 
 
Glucides 0 g
Vitamines
Thiamine
C
Riboflavine 0.04 mg
Niacine 4.6 g
B6 0.26 mg
Folate 12 μg
B12 0.8 μg
A 0 μg
D 1 μg
E 1 mg
Minéraux
Calcium 16 mg
Phosphore 190 mg
Fer 0.2 mg
Magnésium 28 mg
Potassium 355 mg
Zinc 0.4 mg
Sélénium 27 μg

Le Skrei

Pendant quelques mois par an seulement, le cabillaud de Norvège se rapproche des côtes pour se nourrir. Cette longue nage renforce ses muscles, le transformant en ce mets culinaire national, délicat et riche en protéines, que nous appelons Skrei.

Le Skrei est l'un des poissons les plus maigres au monde, car le cabillaud stocke ses excédents de matières grasses dans son foie plutôt que dans ses muscles. Le Skrei est également une formidable source de vitamines et de minéraux. Pour en savoir plus sur la nature saine et nutritive du Skrei, vous pouvez consulter la page qui lui est dédiée.

Informations nutritionnelles

Valeur nutritionnelle de skrei Unité: g / 100g

Matières grasses
(g / 100g)
Glucides Glucides
(g / 100g)
Protéines
(g / 100g)
Filet / Tranche 0.3 <0.1 18
Oeufs 1.7 0 24.3
Foie 60.3 0.7 6.2

Le cœur adore le cabillaud

À l'instar des habitants de nombreux pays occidentaux, les Norvégiens sont exposés à un risque relativement important de souffrir de maladies cardiovasculaires. Dans le but de promouvoir la santé cardiaque, le ministère norvégien de la Santé et des services de soins, tout comme l'OMS et la FAO, conseille de manger du poisson deux à trois fois par semaine, pour une consommation hebdomadaire totale de 300 à 450 g.

Nourrir le monde

Les protéines constituent un apport essentiel à notre alimentation quotidienne, or elles sont insuffisamment présentes dans de nombreuses régions du monde. De surcroît, notre planète connaît une croissance démographique rapide, avec une population qui devrait atteindre neuf milliards d'individus d'ici 2050. Considérant qu'à l'heure actuelle un milliard de personnes manquent d'apports suffisants en protéines, le monde devra bientôt produire deux fois plus de protéines pour répondre aux besoins de tous.

La gestion prudente de nos stocks de poissons permet de garantir que le cabillaud de Norvège restera une ressource alimentaire riche en protéines pour les générations futures.

Le cabillaud est-il sûr pour la consommation ?

Le poisson contient de nombreux nutriments indispensables à une alimentation saine et variée. Toutefois, comme la plupart des autres aliments, il peut également contenir des traces de polluants naturels.

Le Comité Scientifique norvégien pour la Sécurité Alimentaire a mené récemment une étude de santé complète pour évaluer les bénéfices liés à la consommation de poisson par rapport aux risques potentiels induits par les polluants naturels. Sa conclusion ? Les bénéfices l'emportent largement sur les risques et nous devrions consommer bien plus de poisson que nous ne le faisons aujourd'hui. En réalité, il est recommandé de consommer du poisson deux à trois soirs par semaine.

Questions fréquentes

Comment savoir que le cabillaud de Norvège est sûr ?

L'industrie de la pêche norvégienne respecte la législation européenne relative à la sécurité alimentaire. Notre Autorité de sécurité alimentaire est chargée de contrôler la sécurité alimentaire, préconiser de nouvelles mesures et établir la réglementation. Le Comité scientifique pour la sécurité alimentaire est chargé de mener les évaluations des risques.

Les capsules ou pilules ont-elles les mêmes effets bénéfiques sur la santé ?

Plusieurs des bénéfices santé apportés par les produits de la mer s'obtiennent en mélangeant différentes substances. La combinaison d'acides gras oméga-3 marins et de la taurine permet de réduire bien plus efficacement le cholestérol que la prise d'acides gras oméga-3 marins seuls.

La consommation de poissons et de fruits de mer est-elle sans danger pour la femme enceinte ?

Oui - en réalité, elle est même recommandée. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille aux femmes enceintes d'augmenter leur consommation de produits de la mer.

Et qu'en est-il pour les sushis ?

Le Comité Scientifique norvégien pour la Sécurité Alimentaire a conclu que les femmes enceintes pouvaient manger des sushis en toute sécurité. Si vous préparez vous-même vos sushis, assurez-vous de bien respecter la chaîne du froid pendant le transport. Vous devez d'abord congeler le poisson pour tuer tous les parasites.

Pour en savoir plus sur les contrôles de qualité et de sécurité en Norvège, vous pouvez consulter nos pages dédiées à La qualité et aux Produits de la mer et la sécurité alimentaire.