La pêche n'est pas une industrie, c'est un art de vivre

Les Norvégiens vivent en harmonie avec la mer depuis la nuit des temps. Nous exploitons et entretenons la mer dans une démarche la plus holistique possible afin qu'elle libère tout son potentiel.

Depuis des millénaires, les communautés de pêcheurs sont le cœur battant de la Norvège et transmettent la tradition de la pêche de génération en génération. Nous perpétuons le savoir-faire et les connaissances de nos ancêtres en affinant nos pratiques et nos compétences au fil des ans pour préserver l'excellente qualité du cabillaud de Norvège.

Au commencement

S'il nous est impossible de dater avec précision le début de notre histoire de la pêche, nous savons qu'elle est riche et diversifiée. D'après des peintures rupestres découvertes dans le nord de la Norvège, la pêche est une ressource importante et un moyen de survie pour les habitants du littoral depuis l'âge de pierre.

Pêché depuis plusieurs siècles, le cabillaud de Norvège fait sa première apparition dans des écrits dans la Saga d'Egill en 875. En 1001 de notre ère, l’expédition de Leiv Eiriksson part avec des provisions de cabillaud séché et découvre l’Amérique. Les exportations de cabillaud séché débutent au 12e siècle et le premier chargement de klippfisk part de Norvège en 1692. Les conditions climatiques favorables ont joué un rôle fondamental dans la transformation des produits de la mer. La morue et le klippfisk, deux des premiers produits d'exportation de la Norvège, sont le fruit de conditions météorologiques optimales.

Cela fait des siècles que la richesse des ressources marines offre une assise solide aux communautés dynamiques installées tout au long des côtes norvégiennes. Le littoral norvégien s'étire sur plus de 101 000 kilomètres et la pêche a occupé, occupe et occupera toujours une place prépondérante dans la vie côtière. Cette abondance de ressources a posé les fondations des moyens de subsistance de cette population éparpillée caractéristique de la Norvège. Aujourd'hui, elle offre une dynamique et une croissance économique à l'ensemble de notre zone économique, qui s'étend sur 200 milles marins au large des côtes.

Le poisson séché est exporté vers l'Europe depuis l'époque des Vikings.

Une place centrale, aujourd'hui comme hier

Depuis quelques décennies, on associe la Norvège au pétrole. Mais s'il est vrai que le pétrole a joué un rôle considérable au cours des 40 à 50 dernières années dans la croissance de notre petit pays, les produits de la mer restent, du point de vue historique, son principal produit d'exportation.

Ceci dit, la pêche en Norvège n’appartient pas au passé. Cette industrie génère aujourd'hui encore des communautés actives et offre des perspectives d'avenir à de nombreux Norvégiens. Grâce à une combinaison unique de nature, de culture et de gestion des ressources, la Norvège propose des produits de la mer de classe mondiale sur les marchés internationaux les plus prestigieux. La commercialisation des produits de la mer de Norvège dans plus de 140 pays souligne clairement l'ampleur internationale de notre industrie de la pêche.

En 2019, le secteur des produits de la mer a atteint une nouvelle étape, avec une valeur d'exportation qui a, pour la première fois, dépassé les 100 milliards de couronnes norvégiennes, en atteignant  plus de 107 milliards de couronnes norvégiennes.

Un voyage dans le temps

Au cours des cent dernières années, le secteur de la pêche en Norvège a évolué progressivement pour devenir l'industrie d'envergure mondiale que l'on connaît aujourd'hui. Depuis la mise en place de quotas jusqu'à la création du Centre des Produits de la Mer de Norvège, venez constater le chemin parcouru.

Historical image of fishermen in their boats